Recevez par mail et en avant prémière,
le programme du Paradis (galerie verbale) et les propositions du Théâtre grandeur nature
en nous communiquant vos coordonnées à l'adresse suivante : Theatre-etc@wanadoo.fr
 
 
 
 

En raison des nouvelles mesures gouvernementales relatives au COVID-19 en vigueur, Le Paradis (galerie verbale) est fermé au public jusqu’au 1er décembre 2020.

Néanmoins dans le cadre de notre mission de soutien à la création artistique, notre lieu de fabrique continue d'accueillir des équipes artistiques en résidence où un protocole d’accueil a été mis en place sur la base des recommandations sanitaires nationales permettant d’assurer un maintien de cette activité tout en garantissant la santé, la sécurité de tous mais aussi le travail des artistes.

Nous soutenons la création et la culture.

Ces résidences sont une étape dont l’objectif est d’accueillir durant les mois à venir les représentations qui vous sont destinées… (programme d'accueil ci-dessous )

Nous avons hâte de pouvoir vous convier à nouveau à des rencontres artistiques, poétiques et des temps fédérateurs dans notre Paradis quand le moment sera venu... mais en attendant prenez soin de vous..

Cette crise sanitaire exceptionnelle bouleverse les temporalités et rend incertaine toute perspective mais durant cette période, notre équipe a continué à réfléchir et à œuvrer pour que la culture que nous défendons soit au cœur de la vie, aujourd’hui et après... Cette période étrange nous oblige à penser autrement, à nous adapter, à revoir nos manières de faire mais surtout, avec conviction et pour paraphraser une maxime reprise maintes fois, à construire des ponts ensemble et non à ériger des murs entre nous.

Prochains événements au Paradis (galerie verbale) :
 
EN NOVEMBRE ET DECEMBRE 2020

Résidence de création
du 26 au 31 Octobre
Pas de sortie publique

L'ENFANT DU CHAOS
Compagnie Paralysie Nocturne

THEATRE-MARIONNETTES

De et avec Jules Colin
"Le spectacle l'enfant du chaos raconte le récit initiatique d'un enfant perdu qui devient guerrier dans un contexte post-apocalyptique. A travers cette aventure, je cherche à démontrer la métamorphose d'un enfant seul face à ses peurs. 
Le spectacle est composé de deux personnages; Nini Grief (l'enfant) et le démon du feu (le monstre). L'enfant est incarné par une marionnette et le monstre est incarné par un costume porté. L'écriture étant terminée, je suis en en train de mettre au monde les deux êtres, qui seront également accompagnés d'accessoires confectionnés par mes soins. 
Pour mettre en scène ce format de 30 min joué par deux manipulateurs, il me tient à coeur de faire mes premiers pas au Paradis. En effet, c'est un espace de liberté et de création où je me sentirais en confiance pour donner vie à une histoire dont les premières représentations seront données en 2021… " Jules COLIN 


Résidence de création
du 2 au 6 NOVEMBRE

Représentations en 2021

INEBRANLABLE ?
Compagnie du Sûr Saut

DANSE


Créé et interprété par Julie Gerardi et Mélissa Martinez


Danse contemporaine avec un quartier de théâtre corporel, un croc de rires, un trognon d'émotion, des pépins de gargouillis

Inébranlable ? est une rencontre entre rigidité et désinvolture dans un univers orchestré par les conventions et principes sociaux. Nos corps sont soumis et impactés depuis l'enfance à des habitudes, des conventions dictées sous forme d'injonctions par notre cercle familial, l'éducation scolaire et plus largement la société. La publicité, les slogans préventifs, les annonces officielles, etc. s'ajoutent au modelage de notre savoir vivre, de nos manière d'agir, de faire et de se comporter.
Comment se mouvoir quand on nous éduque à rester tranquille? Comment s’exprimer quand on nous inculque l'art de se taire?
La répétition d'injonctions et d'interdits est la matière première d'une recherche corporelle autour de l'empêchement. Elle révèle les frustrations naissantes ou permanentes et l'impact sur nos manières d'agir avec l'autre. Les corps trouvent des limites physiques et psychologiques, plus ou moins violentes, liées à la bienséance sociale. La recherche chorégraphique s'articule principalement autour de l'expérimentation de ces limites, alimentée par la rencontre de deux corps et personnalités d'apparence opposée.
La mise en scène s'inscrit dans un espace épuré, théâtralisé reprenant des éléments esthétiques de l'univers cinématographique. A travers un dialogue mouvementé à la frontière de l'absurde, Inébranlable ? explore les ressources existantes dans un corps étouffé et assujetti pour retrouver sa liberté.



Résidence de compagnonnage
Compagnie Bois et Charbon
du 9 au 17 NOVEMBRE


COMPAGNONNAGE : Compagnie Bois et Charbon

A partir de septembre 2020, Le Paradis (galerie verbale) s'est engagé dans un compagnonnage (au sens large du terme) avec 2 compagnies périgourdines :
La Compagnie Bois et Charbon et la Compagnie Lazzi Zanni.

Ce compagnonnage comprend, entre autre, pour chacune des 2 structures, un accès régulier au Paradis sur une période donnée tous les mois et tout au long de l'année afin de leur permettre de travailler en toute liberté à leurs projets artistiques...
ces « temps » peuvent donner lieu à des résidences de recherches, des créations et parfois de propositions ouvertes au public.

Dans ce désir de collaboration, le postulat de base est de penser que nous pouvons faire différemment ici qu’ailleurs, parce qu’ici, c’est bien évidement  différent d’ailleurs !!!
Le Paradis, est un endroit où notre esprit n’est ni confiné, ni masqué, un lieu de "plurifonctionnalité" et de diversité, au service de tous les arts, sans esprit de chapelle. Cet espace permet d'observer l'humain, de l'explorer, de mieux le connaître, de le bousculer, de le mettre en doute, de le pousser dans ses retranchements mais évidemment aussi d’apprendre à le comprendre et à l’aimer.
Voilà, s’intéresser à l’humain reste le meilleur vaccin contre la sinistrose ambiante.
Ce compagnonnage se concrétise en toute simplicité. Il se traduit par un accompagnement sur une durée, à la mise en œuvre des projets des compagnies associées, à leur donner du temps pour la réflexion avec un  accès à la ressource du Paradis (matériels, locaux, réseau...)…

La compagnie Bois et Charbon
est née en 2018 de l'envie de Frédéric Klein et Sophie Vaslot de concilier art et ancrage en campagne, d'agir notamment en territoire fragile. Bois et Charbon invente, crée, échange, écrit, accueille... à la Grange Lartige (24400), et est associé depuis septembre 2020 au Théâtre du Paradis (galerie verbale) à Périgueux. Notre théâtre tout public ou jeune public, est un théâtre de textes. Rencontrer des auteurs, couler nos voix dans leurs mots, jeter nos corps dans le rythme de leur langue et y trouver résonance sur le plateau. Interpréter des écritures fortes parce que démarquées du réel, poétiques et intemporelles, donc actuelles. Interroger la représentation de la réalité et non sa justesse. Que le spectateur puisse appréhender l'invisible des textes, qui fait écho en chacun, quel que soit son bagage. Notre univers est inattendu, joyeux, iconoclaste, anticonformiste.  Nous revendiquons un théâtre exigeant … pour tous.


Projection du documentaire
suivie d'une rencontre
avec le réalisateur
Nicolas Drolc
MERCREDI 18 NOVEMBRE
à 18h30

Tarif unique : 5 €

reporté en 2021

THIS FILM SHOULD NOT EXIST - reporté

PROJECTION / RENCONTRE

Un film de Gisella Albertini, Massimo Scocca et Nicolas Drolc
avec Country Teasers, The Oblivians, The Rebel
(Italie/France, 2020, 1h35, VOSTFR)
Cette projection-rencontre est une propostion de l'association périgourdine Some Produkt


Si l'on doit se souvenir des Country Teasers, et on le doit, on en gardera tout d'abord l'image d'un chapeau et d'une paire de grosses lunettes posés sur un freluquet en costume.
Si l'on veut être plus sérieux, on en gardera à l'oreille une collection de chansons magnifiques, de pure country music travestie en garage rock iconoclaste, heurté et dissonant.Et la scandaleuse qualité d'écriture des textes, où la cruauté se dispute à la délicatesse, une littérature choquante parfaitement ciselée.
On se souviendra surtout de Ben Wallers, l'auteur de ces chansons.
This film should not exist agit tel un braquage de banque. On croit regarder un film cochant toutes les cases du documentaire rock - images d'archives de la tournée 1995, orgiaque, aux côtés de The Oblivians et sous la bénédiction du label Crypt, récits de vie, retours amers sur itinéraires, etc...- puis, à mi-chemin et avec un rictus délicatement appuyé, l'objet nous emmène ailleurs pour nous perdre en forêt. En cela il épouse certainement le parcours artistique de Ben Wallers, personnage central du documentaire.
C'est le portrait de cet homme, artiste important, chef d'orchestre souterrain et franc tireur génial, qui est sous nos yeux.



En résidence
du 19 au 21 NOvembre

représentations
reportées en 2021


MAQUIS L'ARDEUR DES JOURS HEUREUX
Compagnie du Sûr Saut


THEATRE

Mise en scène et Texte : Anthony Tricard
Avec :
Margaux Boisserand, Kevin Jouan, Paul Marquehosse, Mélissa Martinez et Anthony Tricard
Technique : Ludovic Moulinard


Au coeur des sous-bois du centre de la France, cinq maquisards sur-vivent…
Au rythme de la poésie, des discussions politiques, des chants et des actes de sabotages.
On s'arme de patience et d'espoir.
L'attente, l'action, l'ardeur. On provoque les jours heureux.
Maquis, c'est du quotidien. Ce sont des minutes qu'on vit comme des heures. C'est l'ombre et la nuit. C'est le festin d'une pomme de terre, la joie d'un bourgeon qui éclate avec des nuits moins froides.
Et puis Maquis, c'est de la résistance. C'est penser à l'après, à demain sans savoir ce que sera la prochaine heure, c'est penser commun, c'est faire de la politique


STAGE
SAMEDI 21 NOVEMBRE
de 10h à 17h

nombre de participants
limité à 10 personnes
Tarif 50 € + 10€ adhésion
à l'association des Boules au nez

reporté en 2021


STAGE : DECOUVERTE DU CLOWN - reporté
Compagnie des Boules au nez


CLOWN

Après 15 ans de travail comme comédienne et clown hospitalier, Beatriz Ortez vous propose une journée de stage «découverte du clown» le samedi 21 novembre 2020 de 10h à 17h au Paradis (galerie verbale) à Périgueux.

Avec humour et légèreté, à la recherche du ridicule et de l'absurde, venez faire vos premiers pas dans l'univers du clown. Ce stage s'adresse à tous, débutant et curieux de l'art clownesque.
Trouver sa dynamique et sa corporatlité de clown dans l'espace et avec les autres.

Stage solidaire au profit des actions de l'association Des Boules Aux Nez. Les membres de l'association (artistes professionnels) interviennent auprès de personnes fragilisées, enfants et adultes.

10 participants maximum
Inscription avant le 14 novembre 2020.
Contactez directement l'association au 09.80.57.97.44 ou 07 68 23 42 67 ( du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30)



Résidence de compagnonnage
Compagnie Lazzi Zanni
du 23 au 28 NOVEMBRE


COMPAGNONNAGE : Compagnie Bois et Charbon

A partir de septembre 2020, Le Paradis (galerie verbale) s'est engagé dans un compagnonnage (au sens large du terme) avec 2 compagnies périgourdines :
La Compagnie Bois et Charbon et la Compagnie Lazzi Zanni.

Ce compagnonnage comprend, entre autre, pour chacune des 2 structures, un accès régulier au Paradis sur une période donnée tous les mois et tout au long de l'année afin de leur permettre de travailler en toute liberté à leurs projets artistiques...
ces « temps » peuvent donner lieu à des résidences de recherches, des créations et parfois de propositions ouvertes au public.

Dans ce désir de collaboration, le postulat de base est de penser que nous pouvons faire différemment ici qu’ailleurs, parce qu’ici, c’est bien évidement  différent d’ailleurs !!!
Le Paradis, est un endroit où notre esprit n’est ni confiné, ni masqué, un lieu de "plurifonctionnalité" et de diversité, au service de tous les arts, sans esprit de chapelle. Cet espace permet d'observer l'humain, de l'explorer, de mieux le connaître, de le bousculer, de le mettre en doute, de le pousser dans ses retranchements mais évidemment aussi d’apprendre à le comprendre et à l’aimer.
Voilà, s’intéresser à l’humain reste le meilleur vaccin contre la sinistrose ambiante.
Ce compagnonnage se concrétise en toute simplicité. Il se traduit par un accompagnement sur une durée, à la mise en œuvre des projets des compagnies associées, à leur donner du temps pour la réflexion avec un  accès à la ressource du Paradis (matériels, locaux, réseau...)…

La compagnie Lazzi Zanni
est implantée en Dordogne depuis 2001. Son projet artistique est résolument orienté vers les écritures contemporaines, en travaillant notamment autour des nouveaux médias (mapping video, multi diffusions sonores, MAO…etc). Elle intervient en milieu scolaire pour des ateliers de pratiques artistiques, de la maternelle au Lycée. Elle anime des cours et des stages pour enfants, adolescents et adultes. L'équipe artistique a décidé d’explorer l’univers du jeune public, dans un cycle de plusieurs créations autour de la figure du monstre. Le premier volet a été la création de «  Pinok  » en février 2013. «  Être le loup  » de Bettina Wegenast  2016/2017. Le troisième et dernier opus, est "Pebbleboy" de Eric Pessan. Elle continue cependant son exploration autours de textes forts, et d'écritures engagées (Genet, Koltes, Pinter, Brecht, Cheneau, Ionesco, Badéa, Mayenburg, …) avec toujours le même désir de les mener à la frontière entre réalisme cru et rêves oniriques.  En 2017, la compagnie monte son école de pratiques artistiques destinés aux amateurs . Elle compte à ce jour plus de 90 élèves.


En  Résidence du
30 NOVEMBRE
au 5 DECEMBRE 2020


SORTIE PUBLIQUE:
à déterminer selon
la situation sanitaire


Ombres corporelle et illusions dansées

SOLO CHORÉGRAPHIQUE ET MUSICAL

Compagnie MAJE
SOLO CHORÉGRAPHIQUE ET MUSICAL
- À partir de 3 ans - Durée 35 min
L’équipe de creation :
Jennyfer DRUJON Conception interprète.
Mickaël BOUTIS " Nawak British " Compositeur interprète.
Klara BEYELER Regard extérieur chorégraphie
Fabrice LACOMBE Technicien lumière

Cette pièce pour ombre gestuelle et musique est née de l'échange créatif entre Mickaël Boutis (musique) et Jennyfer Drujon (mouvement) autour de l’improvisation et de la performance. Aboutissement d’un travail sur la théâtralité de l’ombre, ses qualités oniriques et esthétiques, cette pièce s’appuie visuellement sur une technique minimaliste n’employant que des lumières et un drap blanc. La musique composée et interprétée en direct par le Michaël boutis favorise une interaction instantanée avec l’interprète non identifiable derrière le tissu blanc.

Dans ce jeu en duo, la recherche d"’illusions dansées" répond à la volonté d’accueillir et de libérer l’imaginaire. "A travers l’exploration de la notion de fantasmata (due à Domenicio da Piacenza) qui décrit un processus de création similaire au domaine de l’ombre corporelle, nous construisons des « tableaux d’images », sur une base d’apparitions, disparitions, telle une tentative d’explorer les espaces entre le mobile et l’immobile, la coupure qui les sépare, la résonnance qui délicatement les lie, l’instant où chacun s’apprête à muer pour devenir un autre, le geste transitionnel qui autorise cette transmutation."


En  Résidence du
7 au 12 DECEMBRE 2020


SORTIE PUBLIQUE:
à déterminer selon
la situation sanitaire
ou en 2021


DRAG

THEATRE

Compagnie Les Petites Secousses
Texte, mise en scène et jeu –Jérôme Batteux
Regard extérieur et direction d'acteur :Flore Audebeau
Création chorégraphique : Bela Balsa
Costumes : Vincent Dupeyron /
Maquillages : Mara Sastre
Lumières et scénographie : En cours
Chargée de production –Estelle Martinet


Cette fois, je ne ferai pas semblant de ne pas parler de moi.
On va dire ça.
Je vais parler de moi directement, sans ambages, sans trouver de prétexte
pour faire semblant de parler d'autre chose parce que finalement pour
dire vrai, pour être honnête dans tout ce que j'ai écrit avant ce n'est que
de moi dont j'ai parlé avec cette fausse pudeur qui triche, qui cache, qui
travestit.
C'est le début de quelque chose, je crois. Un acte. Et ça commence en se
mettant à nu, forcément. Par exhibitionnisme et par soucis de sincérité et
pour d'autres raisons peut-être qui ne viennent pas tout de suite mais
c'est à poil que ça doit forcément commencer. Ça va vouloir danser et
chanter peut-être aussi, et chialer aussi sûrement.
Mais faut pas croire. Ce sera sincère. Totalement. Des pieds jusqu'à la
tête. Sans déguiser. Sans faire semblant. Il n'y aura pas de séduction.
Disons que ce sera juste pour moi. Pour me représenter moi à moi-même
mais devant vous.
Parce que sans vous à quoi ça rime ?



Résidence de compagnonnage
Compagnie Lazzi Zanni
du 14 au 19 DECEMBRE


COMPAGNONNAGE : Compagnie Bois et Charbon

A partir de septembre 2020, Le Paradis (galerie verbale) s'est engagé dans un compagnonnage (au sens large du terme) avec 2 compagnies périgourdines :
La Compagnie Bois et Charbon et la Compagnie Lazzi Zanni.

Ce compagnonnage comprend, entre autre, pour chacune des 2 structures, un accès régulier au Paradis sur une période donnée tous les mois et tout au long de l'année afin de leur permettre de travailler en toute liberté à leurs projets artistiques...
ces « temps » peuvent donner lieu à des résidences de recherches, des créations et parfois de propositions ouvertes au public.

Dans ce désir de collaboration, le postulat de base est de penser que nous pouvons faire différemment ici qu’ailleurs, parce qu’ici, c’est bien évidement  différent d’ailleurs !!!
Le Paradis, est un endroit où notre esprit n’est ni confiné, ni masqué, un lieu de "plurifonctionnalité" et de diversité, au service de tous les arts, sans esprit de chapelle. Cet espace permet d'observer l'humain, de l'explorer, de mieux le connaître, de le bousculer, de le mettre en doute, de le pousser dans ses retranchements mais évidemment aussi d’apprendre à le comprendre et à l’aimer.
Voilà, s’intéresser à l’humain reste le meilleur vaccin contre la sinistrose ambiante.
Ce compagnonnage se concrétise en toute simplicité. Il se traduit par un accompagnement sur une durée, à la mise en œuvre des projets des compagnies associées, à leur donner du temps pour la réflexion avec un  accès à la ressource du Paradis (matériels, locaux, réseau...)…

La compagnie Lazzi Zanni
est implantée en Dordogne depuis 2001. Son projet artistique est résolument orienté vers les écritures contemporaines, en travaillant notamment autour des nouveaux médias (mapping video, multi diffusions sonores, MAO…etc). Elle intervient en milieu scolaire pour des ateliers de pratiques artistiques, de la maternelle au Lycée. Elle anime des cours et des stages pour enfants, adolescents et adultes. L'équipe artistique a décidé d’explorer l’univers du jeune public, dans un cycle de plusieurs créations autour de la figure du monstre. Le premier volet a été la création de «  Pinok  » en février 2013. «  Être le loup  » de Bettina Wegenast  2016/2017. Le troisième et dernier opus, est "Pebbleboy" de Eric Pessan. Elle continue cependant son exploration autours de textes forts, et d'écritures engagées (Genet, Koltes, Pinter, Brecht, Cheneau, Ionesco, Badéa, Mayenburg, …) avec toujours le même désir de les mener à la frontière entre réalisme cru et rêves oniriques.  En 2017, la compagnie monte son école de pratiques artistiques destinés aux amateurs . Elle compte à ce jour plus de 90 élèves.

 
 

RESERVATIONS : Notre capacité d’acceuil étant limitée, nous vous conseillons de réserver vos places
par téléphone au 05 53 35 20 93 ou par mail à Theatre-etc@wanadoo.fr
Aucun billet ne sera envoyé, les places sont à retirer à la billetterie le soir des représentations !
Ouverture des portes 20 mn avant les présentations



© 2006 Théâtre grandeur nature - Mentions légales