Recevez par mail et en avant prémière,
le programme du Paradis (galerie verbale) et les propositions du Théâtre grandeur nature
en nous communiquant vos coordonnées à l'adresse suivante : Theatre-etc@wanadoo.fr
 
 
 
 

En raison des nouvelles mesures gouvernementales relatives au COVID-19 en vigueur, Le Paradis (galerie verbale) est fermé au public jusqu’à .... nouvel ordre !
Néanmoins dans le cadre de notre mission de soutien à la création artistique, notre lieu de fabrique continue d'accueillir des équipes artistiques en résidence où un protocole d’accueil a été mis en place sur la base des recommandations sanitaires nationales permettant d’assurer un maintien de cette activité tout en garantissant la santé, la sécurité de tous mais aussi le travail des artistes.

Nous soutenons la création et la culture.

Ces résidences sont une étape dont l’objectif est d’accueillir durant les mois à venir les représentations qui vous sont destinées… (programme d'accueil ci-dessous )
Nous avons hâte de pouvoir vous convier à nouveau à des rencontres artistiques, poétiques et des temps fédérateurs dans notre Paradis quand le moment sera venu... mais en attendant prenez soin de vous..

Cette crise sanitaire exceptionnelle bouleverse les temporalités et rend incertaine toute perspective mais durant cette période, notre équipe a continué à réfléchir et à œuvrer pour que la culture que nous défendons soit au cœur de la vie, aujourd’hui et après... Cette période étrange nous oblige à penser autrement, à nous adapter, à revoir nos manières de faire mais surtout, avec conviction et pour paraphraser une maxime reprise maintes fois, à construire des ponts ensemble et non à ériger des murs entre nous.

Prochains événements au Paradis (galerie verbale) :


Résidence de création
du 22 au 27 Février

LE RESEAU PANDORE
Mythologie contemporaine de l'espoir

Compagnie Jusqu'à l'aube

THEATRE

Dramaturgie et mise en scène: Nicolas Dubreuil 
Écriture: Marie-Lise Hébert
Travail du mouvement: Elsa Marquet
Interprètes: Bela Balsa, Henri Bonnithon, Philippe Caulier, Nicolas Cazade, Brigitte de Sousa, Côme Tanguy
Musiques: Erik Baron
Lumières: Jean-Philippe Villaret

A travers le destin croisé de plusieurs personnages, le public est plongé dans un dédale d’histoires qui se font écho. Au fil du spectacle, un réseau de sens apparaît et révèle le portrait d’une humanité faite de petites joies et de grands malheurs. 

Jusqu’à l’Aube est une compagnie de théâtre qui porte les projets de Nicolas Dubreuil. A travers ses spectacles, il s’agit de dire le monde de manière décalée et poétique, en imaginant la scène comme un miroir grossissant de nos pulsions et nos désirs, de nos craintes et  nos espoirs. 
Pour cr éer ses spectacles, le metteur en scène privilégie l’écriture au plateau où le texte, les corps, l’espace, la musique et la lumière sont autant d’outils pour imaginer la fiction. L’exploration de l’infiniment grand et de l'infiniment petit conduit à chasser le naturalisme et à privilégier le symbolique. Dans une démarche collective de création, il s’agit de faire confiance à la singularité et la sensibilité de chacun pour créer ensemble un sens commun.

Résidence de création
du 28 Février au 3 Mars
Pas de sortie publique

L'ENFANT DU CHAOS
Compagnie Paralysie Nocturne

THEATRE-MARIONNETTES

De et avec Jules Colin
"Le spectacle l'enfant du chaos raconte le récit initiatique d'un enfant perdu qui devient guerrier dans un contexte post-apocalyptique. A travers cette aventure, je cherche à démontrer la métamorphose d'un enfant seul face à ses peurs. 
Le spectacle est composé de deux personnages; Nini Grief (l'enfant) et le démon du feu (le monstre). L'enfant est incarné par une marionnette et le monstre est incarné par un costume porté. L'écriture étant terminée, je suis en en train de mettre au monde les deux êtres, qui seront également accompagnés d'accessoires confectionnés par mes soins. 
Pour mettre en scène ce format de 30 min joué par deux manipulateurs, il me tient à coeur de faire mes premiers pas au Paradis. En effet, c'est un espace de liberté et de création où je me sentirais en confiance pour donner vie à une histoire dont les premières représentations seront données en 2021… " Jules COLIN 


Résidence de travail
du 8 au 13 Mars

COMPAGNONNAGE : Compagnie Lazzi Zanni

A partir de septembre 2020, Le Paradis (galerie verbale) s'est engagé dans un compagnonnage (au sens large du terme) avec 2 compagnies périgourdines :
La Compagnie Bois et Charbon et la Compagnie Lazzi Zanni.

Ce compagnonnage comprend, entre autre, pour chacune des 2 structures, un accès régulier au Paradis sur une période donnée tous les mois et tout au long de l'année afin de leur permettre de travailler en toute liberté à leurs projets artistiques...
ces « temps » peuvent donner lieu à des résidences de recherches, des créations et parfois de propositions ouvertes au public.

Dans ce désir de collaboration, le postulat de base est de penser que nous pouvons faire différemment ici qu’ailleurs, parce qu’ici, c’est bien évidement  différent d’ailleurs !!!
Le Paradis, est un endroit où notre esprit n’est ni confiné, ni masqué, un lieu de "plurifonctionnalité" et de diversité, au service de tous les arts, sans esprit de chapelle. Cet espace permet d'observer l'humain, de l'explorer, de mieux le connaître, de le bousculer, de le mettre en doute, de le pousser dans ses retranchements mais évidemment aussi d’apprendre à le comprendre et à l’aimer.
Voilà, s’intéresser à l’humain reste le meilleur vaccin contre la sinistrose ambiante.
Ce compagnonnage se concrétise en toute simplicité. Il se traduit par un accompagnement sur une durée, à la mise en œuvre des projets des compagnies associées, à leur donner du temps pour la réflexion avec un  accès à la ressource du Paradis (matériels, locaux, réseau...)…

 


Résidence de création

du 14 au 17 Mars
Pas de sortie publique

François Augiéras, au coeur de la pierre
titre provisoire

THEATRE

Extrait de "Domme ou l'Essai d'occupation" - François Augièras
Conception et interprétation Yves Comeliau
Collaboration artistique Alexandre Barry

Faire entendre l'écriture de François Augiéras, tel est le projet de ce spectacle.
Les récits d'Augiéras fusionnent avec sa vie. Il écrit sur sa chair avec son sang. Il se "tatoue", porte des masques, et ce faisant ses textes s'accommodent très bien à la scène. Ça tombe bien, car il est temps de laisser de côté les frasques bien connues de l'auteur et de plonger exclusivement dans la chair de son écriture.
Au cœur de la pierre est le chapitre X de Domme ou l'Essai d'Occupation, son dernier récit. La moitié de ce chapitre contient des pages "interdites", absentes de la première édition posthume. Ces pages comptent probablement parmi les plus significatives de l'œuvre d'Augiéras. Avec rage il annonce la fin de l'Ère du Christ, la fin de l'Homme actuel sans âme et résiduel (…) qui considère que la Terre est un lieu à aménager pour en mieux jouir. Mais son âme flottesur son visage, et sans autre but que la joie d'être, il prophétise la réapparition de l'Homme Vrai du Plan Divin.
Pour sa mise en corps, la langue de l'auteur nous porte à nous inspirer de la danse Butô tant les correspondances de nature et de physicalité sont frappantes. Orphelines, irrécupérables, en rupture avec les modes et les salons, la danse Butô et l'écriture d'Augiéras parlent de mutations et d'apparitions, elles inventent un nouveau monde, au-delà des morales et des conventions, sans tabous. Des ombres aux lumières, des silences aux cris, du calme au brutal, elles sont guidées sauvagement par l'instinct, mais précises, fluides, éclatantes.
Exaspérant et bouleversant à la fois, François Augiéras appelle, interpelle et dérange encore aujourd'hui. Est-ce parce qu'il est toujours en avance dans un monde aux yeux "grands fermés" qui s'effondre inéluctablement ? Est-ce parce qu'il exige du lecteur qu'il soit déjà en mutation vers un Nouvel Être mieux équipé de conscience universelle ?

 
 

RESERVATIONS : Notre capacité d’acceuil étant limitée, nous vous conseillons de réserver vos places
par téléphone au 05 53 35 20 93 ou par mail à Theatre-etc@wanadoo.fr
Aucun billet ne sera envoyé, les places sont à retirer à la billetterie le soir des représentations !
Ouverture des portes 20 mn avant les présentations



© 2006 Théâtre grandeur nature - Mentions légales