Recevez par mail et en avant prémière,
le programme du Paradis (galerie verbale) et les propositions du Théâtre grandeur nature
en nous communiquant vos coordonnées à l'adresse suivante :
Theatre-etc@wanadoo.fr
 
Prochains événements au Paradis (galerie verbale) :


En  Résidence du
16 Septembre au 5 Octobre 2019


Représentations publiques :

VENDREDI 4
et SAMEDI 5 OCTOBRE
20h30

Tarif plein : 10€
Tarif réduit : 8€
(demandeur d’emploi, étudiant, - 18ans...)

CARTE BLANCHE, TERRITOIRES VIERGES

THEATRE

Théâtre Avec Delphine Barbut et Gilles Ruard
Textes de Gilles Ruard

Captations et créations sonores Nicolas Barillot/
Création lumière Mathilde Montrignac

Une production du Théâtre grandeur nature

Remerciements à Fabrice et Marie-Paule Deguilhem pour leur accueil en résidence d’écriture dans la montagne

Parfois nous entendons dire  « 6ème extinction de masse !»
En d’autres occasions cette injonction apparaît : « Opposer nature et culture, ça suffit ! »
« Carte blanche, Territoires vierges » explore un espace concret et particulier entre ces deux lignes. Ça commencerait comme un protocole d’expérience…
La recherche d’une preuve immédiate du dialogue qui s’établit entre tous les éléments qui composent un « bout de planète ».
Il s’agirait de démontrer l’existence de cette réalité hypothétique : « Le monde est irréductible à l’humanité. Nous, humains, sommes inscrits dans un espace qui nous englobe. Que nous le voulions ou non, ÇA dialogue de tous les côtés… Et nous sommes inclus dans ce dialogue ! » Pour percevoir, à travers notre « pièce », cette sensation à proprement parlé phénoménale, il te suffirait, spectateur, de te laisser aller au silence, à la décentration de toi, à l’écoute, et au développement de tes perceptions.
Ce serait l’invitation faite lors de ces deux soirées. Au cours de leur déroulement, elles nous feraient glisser, tous ensemble, dans une construction paysagère. De l’étang de La Barde et ses habitants d’une nuit ou d’une aube, au présent de nos corps d’acteurs et de spectateurs au Paradis (galerie verbale), autour et avec  Delphine Barbut et ses instruments, autour et avec un texte, inédit au plateau, « Des amours et des guerres », porté par son auteur et la rencontre avec Delphine.

 



UN KALEIDOSCOPE DE ZWEIG

THEATRE MUSICAL

Théâtre grandeur nature Textes de  Stefan ZWEIG
Adaptation de Fred ROUMAGNE et Jean-Marie CHAMPION

Création sonore et musicale, interprétation : Fred ROUMAGNE
Lecture : Jean-Marie CHAMPION
Avec la participation de Daniel FAURE, artiste peintre

UN KALEIDOSCOPE DE ZWEIG est une nouvelle rencontre proposée par le duo Fred Roumagne - Jean-Marie Champion, cette fois-ci, autour de l’écriture de Stefan Zweig. Depuis 2010, Fred Roumagne (musique) et Jean-Marie Champion (lecture) expérimentent au Paradis (galerie verbale) les relations possibles entre la lecture à haute voix, la création sonore et musicale et l’espace théâtral.
UN KALEIDOSCOPE DE ZWEIG est une proposition composée de 2 épisodes (KALEIDOSCOPE UN ET KALEIDOSCOPE DEUX) qui seront programmés en alternance lors d’une série de 12 représentations en novembre 2019.


"L'histoire a beau prétendre nous raconter toujours du nouveau, elle est comme le kaléidoscope : ce sont, à dire vrai, les mêmes éléments qui passent toujours sous nos yeux mais chaque tour nous présente une configuration nouvelle. " Arthur Schopenhauer

KALEIDOSCOPE UN est créé à partir de la nouvelle de Stefan Zweig "la Femme et le Paysage" (1922).
KALEIDOSCOPE DEUX, le second volet, sera réalisé autour de "La Collection invisible" (1927). Ces textes ont été publiés en 1936 dans le recueil "Kaleidoskop".

Si le kaléidoscope est ce petit instrument cylindrique qui par son agencement intérieur, produit des combinaisons d’images aux multiples couleurs, c’est aussi "une succession rapide et changeante d’impressions, de sensations " (le Petit Robert).
C’est ce second sens que s’approprie la proposition de Un Kaléidoscope de ZWEIG, une rencontre singulière de la musique, du son, des arts plastiques et du théâtre.


Représentations publiques
à 20h30:

MERCREDI 6 NOVEMBRE
JEUDI 7 NOVEMBRE
VENDREDI 8 NOVEMBRE
-
SAMEDI 23 NOVEMBRE
LUNDI 25 NOVEMBRE
MARDI 26 NOVEMBRE

1 représentation :
Tarif plein : 8€ / Tarif réduit : 6€*
KALEIDOSCOPE UN + KALEIDOSCOPE DEUX : Tarif plein : 12€ / Tarif réduit : 10€* (*demandeur d’emploi, étudiant, - 18ans...)

KALEIDOSCOPE UN : LA FEMME ET LE PAYSAGE

THEATRE MUSICAL

KALEIDOSCOPE UN propose un dispositif visuel, à partir d’un tableau de Daniel Faure. La lecture du texte, la Femme et le Paysage par Jean-Marie Champion, dialogue avec une partition sonore et musicale de Fred Roumagne, créée en direct et diffusée en octophonie. Le texte, La Femme et le Paysage, est le récit de la rencontre de deux personnages, dans un lieu de vacances. Des conditions climatiques exceptionnelles vont les amener à vivre une expérience bouleversante. 

Le récit qui alterne le réel et l’insolite, est une danse merveilleuse et sauvage, exaltante et sidérante. La lecture convie le spectateur à une multitude de sensations et d’émotions. Elles sont suggérées par les jeux d’ombres et de lumières sur le tableau exposé et s’entrecroisent avec celles produites par la partition sonore et musicale spatialisée.

Ce théâtre, porté par la puissance du verbe au service de "vies minuscules" face à la démesure des forces de la nature, est une proposition d’exploration de voyageur immobile et de rencontre avec l’"autre", à la fois intime et infinie.


Représentations publiques
à 20h30:

LUNDI 18 NOVEMBRE
MARDI 19 NOVEMBRE
MERCREDI 20 NOVEMBRE
-
JEUDI 28 NOVEMBRE
VENDREDI 29 NOVEMBRE
SAMEDI 30 NOVEMBRE

1 représentation :
Tarif plein : 8€ / Tarif réduit : 6€*
KALEIDOSCOPE UN + KALEIDOSCOPE DEUX : Tarif plein : 12€ / Tarif réduit : 10€* (*demandeur d’emploi, étudiant, - 18ans...)

KALEIDOSCOPE DEUX:  LA COLLECTION INVISIBLE

THEATRE MUSICAL

Le second volet, sera réalisé autour de "La Collection invisible". La lecture du texte par Jean-Marie Champion dialoguera avec une nouvelle partition sonore et musicale de Fred Roumagne, créée en direct. Il s’agira d’une autre exploration dans un dispositif scénique différent du premier volet.
KALEIDOSCOPE DEUX vise à procurer des vertiges émotionnels et sensoriels de la même intensité que ceux de Kaléidoscope Un.

Le récit des péripéties désarmantes, émouvantes, saisissantes lors d’un entretien commercial entre un antiquaire et un vieux collectionneur d’estampes, devenu aveugle, propose à l’auditeur "une succession rapide et changeante d’impressions, de sensations " propre à l’effet d’un kaléidoscope.
« (…) Je vous préviens que vous serez contents – ou plutôt non, vous allez souffrir. Et plus vous souffrirez – plus je me réjouirai, moi. Car nous autres collectionneurs, nous sommes comme ça : Tous pour nous et rien pour les autres ! »

... Ce théâtre, porté par la puissance du verbe au service de "vies minuscules" face à la démesure,  cette fois-ci, des forces intérieures, est là aussi une proposition d’exploration de voyageur immobile et de rencontre avec l’"autre", à la fois intime et infinie.

 

un Kaléidoscope de Zweig … Finalement.

Pour ceux qui auront été spectateurs des deux présentations et donc, finalement, de la totalité de Un Kaléidoscope de ZWEIG, un autre espace intime à découvrir viendra s’ajouter et se superposer à l’expérience de chacune des deux parties découvertes. Aux impressions, émotions et sensations, propres à chaque univers (… et propres au système même du Kaléidoscope) viendra s’ajouter, une troisième expérience, celle de la mémoire.

Oui, dans un labyrinthe de sensations et d’émotions enchevêtrées, c’est au présent de chaque instant partagé, mais aussi, au carrefour du souvenir de la première présentation et du présent de la seconde, une troisième proposition d’exploration de voyageur immobile et de rencontre avec l’"autre".
"Autrui en tant qu'autre n'est pas seulement un alter ego ; il est ce que moi, je ne suis pas. Il l'est non pas en raison de son caractère, ou de sa physionomie, ou de sa psychologie, mais en raison de son altérité même."
Emannuel Lévinas


En  Résidence du
5 au 7 décembre 2019


P résentation publique :

SAMEDI 7 DECEMBRE
18h30


Tarif plein : 8 €
Tarif réduit : 6 €
(demandeur d’emploi, étudiant, - 18ans...)

NOUS SOMMES DES ECLAIRS DANS LA NUIT
MUSIQUES ET CHANTS DES DEUX ÉPIRE :
HOMMAGE A TONIN TANE

CONFERENCE-DISCUSSION

Hommage  à la mémoire de TONIN TANE, grand violoniste tzigane albanais
Présenté par MARIE-CHRISTINE NAVARRO


Cette conférence-discussion avec le public sera enrichie de musiques et de projection d’images. Elle nous fera découvrir et mieux connaître cet interprète exceptionnel, dans un grand moment d'émotion à partager.

Le documentaire sonore que Marie-Christine a réalisé, sélectionné par le Festival Longueur d'Ondes de Brest et programmé sur l'île de Tinos (Grèce) en juillet dernier, sera présenté pendant la soirée. Un CD a été conçu pour cette occasion, des meilleurs concerts de Tonin Tane donnés dans le cadre des Festivals des Musiques du Monde en France, en Espagne et au Maroc. Une écoute  d’extraits du CD ponctuera la soirée.
Avec les témoignages de celles et ceux qui l’ont connu : Nikos Grekos, Kostas Delyannis et Xavier Carrere de France Musique.

Ecrivaine publiée chez Fayard, Arléa, éditions de L’Aube et Pétra, Marie-Christine Navarro est l’auteure de “Ce pays qui s'appelle Tane”, 2012, qu’elle adapta pour la scène et qui fut joué au Dansoir de Karine Saporta et au XXème Théâtre à Paris. Elle est aussi la fondatrice et présidente de l'association culturelle Kurbeti/Les Nouvelles hybrides (Paris). Marie-Christine Navarro garde des liens avec le Périgord puisque dans son enfance elle se rendait chaque été dans la maison de ses parents à St-Alvère.


En  Résidence du
9 au 14 décembre 2019

Représentations publiques :
VENDREDI 13 DECEMBRE
à 20h30
et SAMEDI 14 DECEMBRE
18h30

Tarif plein : 10€
Tarif réduit : 8€
(demandeur d’emploi, étudiant, - 18ans...)

BLANCHE

THEATRE/DANSE

De et Avec : Mathilde Montrignac
Avec la complicité et le regard exterieur de : Fanny Gaebel, Loan Le Dinh et Lise Avignon


Elle, dans le silence. Ses mots se propagent sous sa peau, dans ses doigts, se cachent sous sa langue, derrière ses yeux... Son corps transpire, se plie, se déploie, vibre de tout ce qu'il y a à dire.  L'histoire de cette femme, seule ou oubliée, désireuse de nous dire quelque chose, permet d'aborder la complexité du langage et le geste en tant que communication non verbale.

Prendre la parole, ce peut être le désir de partager avec l'autre ce que l'on vit à l'intérieur. Mais est-il possible d'être vraiment compris ? Et comment trouver les mots justes pour se faire comprendre ? Le silence en dit parfois bien plus long que n'importe quel mot.

La forme hybride de ce projet questionne le mouvement en passant par la danse, mais interrogeant la frontière entre mouvement dansé et non dansé. Le texte, écrit et improvisé, est étroitement lié à la corporalité, traité comme une matière de corps. L'écriture de Jean-Luc Lagarce, en cohabitation avec des poèmes sonores et des flux de paroles improvisées, offre une friction textuelle et nourrit la diversité de l'expression.


En  Résidence du
16 au 21 décembre 2019

Représentations publiques :
VENDREDI 20
et SAMEDI 21 DECEMBRE
19h

Tarif plein : 8 € / Tarif réduit : 5 €
(demandeur d’emploi, étudiant, - 18ans...)

L'HISTOIRE VRAIE DU PETIT CHAPERON ROUGE

THEATRE

Spectacle jeune public et tout public !
à partir de 4 ans - Durée : 40 minutes
par la Cie Bois et Charbon
Mise en scène / scénographie/ interprétation : Frédéric Klein, Sophie Vaslot
Écriture : Sophie Vaslot


Il était une fois... Le Petit Chaperon Rouge... mais quel chaperon rouge ?

Le conte, matériau modelable par essence. La Cie Bois et Charbon a puisé dans la tradition orale et écrite, et propose une version rythmée, espiègle et poétique. À tout âge, le grand méchant loup nous questionne et parle à notre naïveté.

Un spectacle à voir en famille, aux différents niveaux de lecture, où chacun pourra appréhender souvenirs et questionnements de l'enfance, rire, participer, et peut-être même avoir un petit peu peur…

La Cie Bois et Charbon est ancrée en Dordogne depuis 2018 (24400 Saint-Laurent des Hommes). Née de l'envie de travailler sur une diversité de formes et de propositions, elle fabrique un théâtre exigeant, pour tous. Créer, dire, jouer, écouter, transmettre, rêver ... faire théâtre du bruit du monde au vert, et ailleurs.

 
 

RESERVATIONS : Notre capacité d’acceuil étant limitée, nous vous conseillons de réserver vos places
par téléphone au 05 53 35 20 93 ou par mail à Theatre-etc@wanadoo.fr
Aucun billet ne sera envoyé, les places sont à retirer à la billetterie le soir des représentations !
Ouverture des portes 20 mn avant les présentations

 


© 2006 Théâtre grandeur nature - Mentions légales