Les Terrains Vagues du Paradis
 
 
 
le Théâtre grandeur nature propose au Paradis (galerie verbale) :

Les Terrains vagues du Paradis

Les Terrains Vagues du Paradis ont été initiés par l'équipe du Théâtre grandeur nature, en Décembre 2016.
Destinés aux usagers du Paradis, sans exclusive, imaginés et animés par certains d’entre eux, ce sont des instants, rencontres, évènements… inspirés par la réalité immédiate qui traverse les temps présents dont c’est peu dire qu’ils sont des plus bouleversants. Ces propositions Terrains Vagues sont inventées et préparées en compagnie d’amitiés de longue date ou de nouvelles rencontres, chemin faisant, sur le fil du temps qui passe.

Pour les sciences humaines, le terrain vague est urbain, par nature, si on peut dire, c’est à dire sans horizons autres que les plans verticaux des constructions ou les barrières des autoroutes.
Pour l'imaginaire, un terrain vague est aussi un espace où la nature reprend ses droits ou tout du moins peut reprendre quelques droits.
La vie humaine ne manque pas de se l’approprier, de s’en saisir, voire de l’envahir…

Les Terrains Vagues du Paradis sont conçus comme un espace d’inventions de dispositifs concrets qui permettent à chacun de ses usagers de construire, avec l’autre…

Le jeudi 1er décembre 2016 : Rencontre inaugurale avec les usagers du Paradis (galerie verbale) qui le souhaitaient à partir d’une « divagation » autour de François Tosquelles et de son aventure de Saint Alban sur Limagnole. Ce qui s’est fortement exprimé à cette occasion : La volonté, l’envie, la nécessité des uns et des autres de proposer des dispositifs, au Paradis, entendu ici comme abri : une initiative d’usagers du Paradis à destination des usagers du Paradis. De son côté, l’équipe du Théâtre grandeur nature s’est engagée à accompagner, pour la réalisation, les propositions des usagers souhaitant s’impliquer.

Après cette 1ère semaine de décembre 2016, Les Terrains Vagues du Paradis se sont réalisés de la manière suivante :
Du 23 au 27 janvier : Atelier d’écriture (Terrains Vagues 2)
Du 6 au 11 février : Lectures ouvertes (Terrains Vagues 3)
Du 10 au 15 avril : Rencontre de pratique graphique collective (Terrains Vagues 4) et second Atelier d’écriture (Terrains Vagues 5) .
Du 2 au 7 mai : Le Cabinet de curiosité(s) (Terrains Vagues 6) et la Conférence-vidéo vagabondes (Terrains Vagues 7) .

Ouvertes au public (entrée libre),
ces propositions sont initiées et animées par des usagers du Paradis.
La médiation/modération des échanges est effectuée par l’équipe organisatrice.
La capacité du lieu étant limitée, il est vivement conseillé de réserver vos places à l'avance.

Bienvenue à ces soirées !


   
TERRAINS VAGUES - 1
semaine du 28 novembre au 2 décembre 2016
Lors de ce premier rendez-vous, nous vous proposerons comme point d'ancrage,l'histoire d'un parcours de vie, où il est question d’expériences partagées, d’imagination, de création,  d’assistance, d'abri, d'appui, de résistance... 
En suscitant votre libre expression, à partir des récits qui vous auront été livrés, vous êtes invités à venir fertiliser ces Terrains vagues 1

Retour sur la soirée du 1er décembre 2016:
Terrain vague - 1  s'est déroulée comme nous en avions rêvé. Un inducteur fort qui a porté ses fruits en ceci qu'il a permis des échanges fructueux, intenses et impliqués. Nous avons proposé comme inducteur, la lecture d’une chronique en 5 épisodes parue cet été dans le journal Libération sous le titre "une histoire de fous" :
"L’hôpital lozérien de Saint-Alban-sur-Limagnoles raconte à travers la figure du médecin catalan François Tosquelles,pendant la seconde guerre mondiale une histoire qui a bouleversé la psychiatrie française". 
EPISODE 1, EPISODE 2, EPISODE 3, EPISODE 4, EPISODE 5

La force de l'inducteur a permis que s'élabore une réflexion productive plus collective qui va se concrétiser dans les Terrains vagues à venir.

TERRAINS VAGUES - 2
semaine du 23 au 28 Janvier 2017

 

atelier d’écriture
MARDI 24 JANVIER 2017 à 20h30

nous accompagnerons Clothilde Ricard autour de sa proposition de soirée :

Vivre et faire vivre un atelier d’écriture pendant deux heures au Paradis.

Il s’agira de :
- partager dans un groupe, un espace d’écriture libre et d’écoute.
- développer son imaginaire, sa créativité, sa voix.
- se surprendre en re/découvrant son écriture, l’autre dans sa singularité.
- explorer de nouvelles voies/voix, à travers des propositions d’écriture qui vous amèneront sur des chemins inconnus, ignorés.
- entendre ses propres textes et ceux des autres avec une écoute respectueuse et bienveillante, dans l’idée de la recherche et du goût de l’altérité.
- vivre des allers/retours entre l’écriture silencieuse et l’écoute des textes.

Le groupe sera constitué de dix, douze personnes au maximum.
Nous pouvons tous participer sans limite d’âge, de niveau scolaire ou professionnel, de sexe, de religion, d’appartenances culturelles…etc.
TERRAINS VAGUES - 3
semaine du 6 au 10 Février 2017

 

Lectures ouvertes
> LUNDI 6 FEVRIER 2017 à 20H30
> VENDREDI 10 FEVRIER 2017 à 20h30

Voici le principe qui serait proposé :
Nous partons de cette constatation  : bien souvent les « paroles d’experts », les « paroles autorisées », les « paroles de spécialistes » auxquelles nous avons accès, dans les grands médias par exemple, sont, finalement, plutôt univoques, plutôt linéaires, bref, elles se ressemblent.
Mais « NOUS » ressemblent-elles vraiment ?
Nous éclairent-elles ? En sommes-nous satisfaits ?
 
Forts de ces interrogations et dans le cadre d’une soirée spécialement conçue à cet effet nous proposons la démarche suivante : sur un thème commun donné, chacun peut partager aux autres, à haute voix, une lecture à sa convenance, à partir d’un point de vue qui l’interpelle, qu’il a cherché, trouvé, et que l’on entend pas de manière habituelle .
Chacun est évidemment libre de son choix.
Nous proposons un thème en amont de la soirée et les participants intéressés éclairent ce thème par une lecture qui peut aussi bien être extraite d’un édito, d’un roman, d’un essai, d’un recueil de poésie ou de tout autre type de support.
La soirée est placée sous l’égide d’un médiateur.
Le médiateur a pour fonction d’assurer le respect du cadre (durée des lectures/déroulement/durée globale) dans une atmosphère bienveillante, non-jugeante et respectueuse des personnes.

LE CADRE :
La durée de la soirée n’excède pas 2 heures.
Aucune des lectures ne peut excéder 10 minutes.
Une première personne parmi les présents prend l’initiative de faire entendre sa lecture. Celle-ci n’est pas commentée.

Puis, une deuxième lecture faite par une autre personne, s’enchaîne. Cette deuxième lecture fait ou pas lien avec ce qui vient d’être entendu. Elle peut simplement être en écho avec le thème de la soirée.

Le mouvement des lectures successives s’arrête lorsque chaque personne - qui le souhaite - a lu son texte.

À l’issue de ces lectures, sous l’égide du médiateur, un temps d’échange est proposé durant lequel chacun a la possibilité d’exprimer, de dire, son éprouvé, son ressenti.

Il ne s’agit pas de convaincre l’autre mais d’apporter des éclairages.

Pour les soirées Terrains Vagues – 3 du  lundi 6 février et du vendredi 10 février, le thème retenu qui est proposé  est le suivant :
SE SENTIR AU MONDE

" Beaucoup de gens se contentent d’exister très peu ont le sentiment de vivre " Oscar Wilde 

TERRAINS VAGUES - 4
semaine du 10 au 14 Avril 2017



écrire c’est dessiner
Pratique graphique collective
> Mardi 11 AVRIL 2017 à 20h30


Daniel Faure vous propose de venir partager une expérience de pratique graphique collective le mardi 11 avril à 20h30.
Durée maximale : 2 heures

« Ce que je dessine ce ne sont plus des thèmes d’Art transposés de l’imagination sur le papier, ce ne sont pas des figures affectives , ce sont des gestes…
…C’est la recherche d’un monde perdu et que nulle langue humaine n’intègre et dont l’image n’est qu’un décalque , une sorte de copie amoindrie ».
Antonin ARTAUD
Extrait d’un texte écrit en avril 1947 et publié dans Luna-Park n°5 / oct. 1979

« J’eusse voulu donné à voir la phrase intérieure , la phrase sans mots , corde qui indéfiniment se déroule sinueuse , et , dans l’intime , accompagne tout ce qui se présente du dehors comme du dedans .
Je voulais dessiner la conscience d’exister et l’écoulement du temps . comme on se tâte le pouls » .
Henri MICHAUX
Extrait de « L’espace du dedans » , (Dessiner l’écoulement du temps)



TERRAINS VAGUES - 5
semaine du 10 au 14 Avril 2017





écriture libre
Atelier d’écriture
> MERCREDI 12 AVRIL 2017 à 20h30


Le mercredi 12 avril à 20h30, nous accompagnerons pour un second atelier d’écriture Clotilde Ricard. Elle vous propose de venir vivre et faire vivre un atelier d’écriture.
Durée maximale : 2 heures

Ce moment est ouvert aussi bien à des personnes ayant participé à l’atelier de janvier qu’à celles et ceux qui souhaitent découvrir cette pratique.
Il s’agira de :
- partager dans un groupe, un espace d’écriture libre et d’écoute ayant pour but de développer son imaginaire, sa créativité, sa voix.
- se surprendre en re/découvrant son écriture, l’autre dans sa singularité.
- explorer de nouvelles voies/voix, à travers des propositions d’écriture qui vous amèneront sur des chemins inconnus, ignorés.
- entendre ses propres textes et ceux des autres avec une écoute respectueuse et bienveillante, dans l’idée de la recherche et du goût de l’altérité.
- vivre des allers/retours entre l’écriture silencieuse et l’écoute des textes.
Le groupe sera constitué de dix, douze personnes au maximum.
Tous nous pouvons participer sans limite d’âge, de niveau scolaire ou professionnel, de sexe, de religion, d’appartenances culturelles…etc.


TERRAINS VAGUES - 6
semaine du 2 au 7 Mai 2017





Cabinet de Curiosité(s)
“La place des femmes dans le politique,... Une histoire d'émancipation et de secrets gardés”

> VENDREDI 5 MAI 2017 à 20h30

2 propositions présentées par 3 usagers, suivies d’échanges /réflexions partagées :

• une lecture à partir du livre de Arlette Farge “La révolte de Madame Montjean”
• un récit/imagé : “Mais pourquoi les poissons ?”. Fidélité à la famille pour taire l’innommable.

Durée maximale : 1H30


>>>>>>> Qu’est-ce qu’un Cabinet de curiosité(s) ?
C’est une proposition publique qui se déroule en 2 parties : une présentation / évocation suivie d’échanges / réflexions partagées :

• la présentation / évocation :
L’initiateur du Cabinet de curiosité(s) fait une présentation évoquant quelque chose qui touche à son intimité (récit / souvenir / lecture / partage d’images, etc..).
C’est la partie (la part) “cabinet”.

• l’échange / débat :
A travers la présentation s’est profilée une dynamique, une thématique, qui ouvre un partage sous forme d’échanges, de réflexions communes
C’est la partie (la part) “curiosité”.

En effet, si l’initiateur du Cabinet de curiosité(s) a décidé de proposer une évocation publique de quelque chose d’intime (c’est la part “cabinet”…), c’est parce qu’il considère que celle-ci pose question, (c’est la part "curiosité"…). Cette “curiosité” ouvre une dynamique, une thématique, qui permet un partage sous forme d’échanges, de réflexions communes …


TERRAINS VAGUES - 7
semaine du 2 au 7 Mai 2017





Conférence et vidéo vagabondes
“l’Écosophie” ou “Comment habiter le monde ?”

> DIMANCHE 7 MAI 2017 à 18h

Deux usagers « vagabonds » du Paradis, proposeront à partir de leurs déambulations et pérégrinations une sorte de conférence avec la projection d’une vidéo et de quelques images commentées, sur ce qu’il est convenu de nommer “l’Écosophie” ou “Comment habiter le monde ?”.

Durée maximale : 1H30



TERRAINS VAGUES - 8
semaine du 18 au 23 Décembre 2017





Mémoire de quartiers et quartiers en devenir
« Des Tanneries aux Mondoux »

> MERCREDI 20 DECEMBRE 2017 de 14h à 16h

Dans une ancienne tannerie, retour à l'origine du quartier de l'autre côté de la rivière, dans le Hameau des Mondoux. Hommage au personnage à l'origine des transformations des lieux, Pierre Magne.

Rendez-vous convivial autour d'un café entre habitants du quatrier, acteurs du patrimoine....

Organisé par le Service Ville d'Art et d'Histoire de Périgueux dans le cadre de la Politique de la Ville en partenariat avec les jeunes, l'association Le Chemin, le Grand Périgueux Habitat et le Comité Saint Georges
.





© 2006 Théâtre grandeur nature - Mentions légales